Commune d'Aubigny-en-Artois
Commune d'Aubigny-en-Artois

Zoom sur... Juan Conchillo

D’origine Espagnole, ce metteur en scène est peu connu dans notre campagne. Cependant, dans le milieu du spectacle, il a su se faire un nom en travaillant sur des spectacles à gros budget. Il a débuté en tant que comédien puis réalisateur. Il travaille désormais à la mise en scène de spectacles avec l’association Movimiento Théâtre basée à Béthune. En dehors, il met à profit son expérience avec l’enseignement du théâtre. Il a su multiplier les expériences et rester humble face à son succès. Par choix, il a souhaité revenir vers son public et travailler avec les locaux.

Avec sa pièce de théâtre qui retrace la vie d’une jeune fille, durant la Grande guerre, il a fait en sorte que son public entre dans la peau de son personnage principal, Blanche. Son décor minimaliste, mais savamment pensé, évolue au fil que la pièce se joue. Le public se trouve alors transporté dans un village entre les années 1914 et 1918, loin des zones de combat mais pourtant meurtri par les bombardements, « c’est l’allégorie de la guerre : la construction, la destruction ».

L'an dernier la danse avait une place primordiale, en 2014 avec la Grande Guerre ce sera plus axé sur le théâtre.

Zoom sur... l'exposition de la TSF

Vendredi 27 avril 2015, la classe de Madame Coquerelle (CM1-CM2) a eu le plaisir de visiter l’exposition sur la TSF (Télégraphie Sans Fil) à travers différents ateliers.

Aussi, grâce à Monsieur Triffaut, Président des Chroniqueurs de l’Atrébatie, les enfants se sont replongés dans l’histoire des terrains d’aviation autour d’Aubigny-en-Artois en 1915.

Monsieur Chartrez, de l’association Radiofil, leur a fait découvrir l’évolution de la communication sans fil à travers sa propre collection de radios.

Enfin, Monsieur Heintz, des Chroniqueurs de l’Atrébatie, a sensibilisé les élèves à la technique du morse, notamment au codage/décodage à l’époque de la Grande Guerre, moyen de transmission d’informations entre les soldats au sol et les aviateurs.

 

 

1915... 2015 Aubigny se souvient

Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la première guerre mondiale, le Maire, Jean-Michel Desailly a mis en place une sous-commission vice-présidée par Fabienne Kwiatkowski, composée d’élus, d’Aubinois et rejointe par les Chroniqueurs de l’Atrébatie. Afin d’écrire l’appel à projet lancé par le Conseil Général, la sous-commission Centenaire a travaillé à l’aide de documents écrits et visuels. Ainsi est alors proposée, le dimanche 29 mars, au public, une reconstitution d’une scène intitulée « 2015, Aubigny-en-Artois se souvient de la visite du Général Joffre et des pionniers de la TSF » ayant eu lieu le 1er avril 1915 et également une pièce de théâtre « Blanche et la grande guerre » dans l’après-midi. 

Au matin, vous avez pu apercevoir sur la place du Manoir, une scène à laquelle ont participé une centaine de figurants dont la troupe de « Atrébates Théâtre », mis en scène par Juan Conchillo qui a retranscrit les informations données par les historiens locaux.  En effet, le 1er avril 1915, le Général Joffre remettait la médaille de la Légion d’honneur au Lieutenant André Wateau et la médaille militaire à son pilote, Jean Robinet pour leurs travaux sur la transmission sans fil. Cette journée allait rassembler de multiples personnalités, il fallait donc « évacuer la place ». Pendant ce temps, sur la place, la vie se poursuit... L’arrivée du facteur provoque une ruée des enfants qui espèrent des nouvelles. Puis des brancardiers amènent un soldat blessé conduit à l’ambulance, rappelant bien de mauvais souvenirs aux civils présents sur la place. Entre chaque scène, des chants sont entonnés par les enfants de la classe de Madame Coquerelle du Groupe scolaire Gauguin-Brassens et par la chorale du collège Jean-Monnet menée par Marie Lisiecki, professeur de musique. Et comme pour intensifier l’émotion, des lettres originales sont lues par les élèves.  

Dans le but de graver dans l’histoire ce moment, une plaque de valorisation financée par les Chroniqueurs de l’Atrébatie a été dévoilée par le Maire et une vidéo rapportant l’évènement servira de support au travail pédagogique entrepris par le groupe scolaire.

La gerbe déposée par le Maire au Monument aux morts a fait office de retour au 21e siècle. 

Pour remercier les protagonistes du projet mais également les personnes ayant fait le déplacement, le verre de l’amitié a été offert à la salle Multi-Activités. Un moment permettant à tous de converser avec les acteurs de cette reconstitution.

C’était également l’occasion de rencontrer M. Chartrez, Président de l’Association Radiofil, collectionneur de Télégraphie sans fil (du poste à Galene jusqu’aux modèles des années 70), et autrefois réparateur de radios. 

Le Maire, Jean-Michel Desailly s’est exprimé sur ce projet, inscrit dans une démarche de « commémoration du Centenaire de la Grande guerre qui a pu se réaliser grâce à l’ensemble des protagonistes » et avec le soutien du Conseil Général « allouant une subvention de 5 777 € ». « La commune qui vous a proposé ces trois rendez-vous d’aujourd’hui participe aussi au financement de ce temps fort ainsi que la Communauté de communes de l’Atrébatie sous forme de participation aux supports de communication » et pour son aide technique et matérielle.

La journée s’est terminée sur une note de poésie avec une pièce de théâtre, « Blanche et la grande guerre », réalisée par Juan Conchillo. Une mise en scène courte mais intense qui a retracé les quatre années de guerre vues par une petite fille, Blanche, qui la vit au travers de son frère, François, parti au front. Le décor simpliste, fait de boîte en carton, laisse le soin de l’imaginaire au public. Selon le metteur en scène, « c’est l’allégorie de la guerre avec ses constructions et ses destructions ».  Tout au long du spectacle, la pianiste nous guide dans les émotions ressenties par la comédienne et à travers elle, sa sensibilité nous a captivés. 

Malgré le temps exécrable, cette journée a autant été appréciée des spectateurs que des acteurs. Autant de raisons de penser à une 2ème édition comme le précise Monsieur le Maire, « nous aurons l’occasion de nous retrouver pour évoquer les années suivantes de ce conflit et peut-être pouvoir répondre à un autre projet permettant un soutien du Département en 2017 en référence à la mondialisation du conflit et le bouleversement des paysages de 1917 ».

Météo Aubigny-en-Artois © meteocity.com

Coordonnées

Commune d'Aubigny-en-Artois

20 rue du Général-de-Gaulle

62690 AUBIGNY-EN-ARTOIS

 

Tél. : 03 21 59 68 07

Fax : 03 21 59 68 05

 

mairie.aubigny62@wanadoo.fr

 

Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire de contact en ligne.

Horaires d'ouverture

Nos bureaux sont ouverts aux heures suivantes :

Lundi, mardi, mercredi :

de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h

 

Le jeudi :

de 8 h 30 à 12 h

 

Le vendredi :

de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h

 

Le samedi matin :

de 8 h 30 à 11 h

VIE MUNICIPALE

SPORTING CLUB AUBINOIS

Pour retrouvez les informations de reprise des sections du SCA, cliquez-ici.

ACTUALITÉS

INFORMATION

Aubigny

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© commune d'Aubigny-en-Artois

Site créé avec 1&1 MyWebsite.